LES 19 POINTS REMARQUABLES

LES 19 POINTS REMARQUABLES

CIRCUIT PETIT TRAIN D’AVIGNON

un circuit inoubliable dans la ville historique des Papes en vous faisant découvrir ses plus beaux sites : le Palais des Papes, monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Rocher des Doms, ses rues médiévales et commerçantes, ses quartiers pittoresques sans oublier le fameux Pont d’Avignon…

01

PALAIS DES PAPES

Avignon fut le siège de la papauté au XIVe siècle. Edifié à partir de 1335, en moins de vingt années, il est l’oeuvre principalement de deux papes bâtisseurs, Benoît XII et son successeur Clément VI. Le monument constitue le plus important palais gothique du monde, (15 000 m2 de plancher, soit en volume 4 cathédrales gothiques), et présente au visiteur plus de vingt lieux, théâtres d’événements au retentissement universel avec, notamment, les appartements privés du pape et leurs fabuleux décors de fresques exécutés par les artistes italien Matteo Giovannetti et par Simone Martini.
Le Palais des Papes domine la cité, et se distingue par sa ceinture de remparts et les vestiges d’un pont du XIIe siècle sur le Rhône. Au pied de ce remarquable exemple d’architecture gothique, le Petit Palais et la cathédrale romane Notre-Dame-des-Doms achèvent de former un exceptionnel ensemble monumental qui témoigne du rôle éminent joué par Avignon dans l’Europe chrétienne au XIVe siècle.

02

MUSÉE DU PETIT PALAIS

Le musée du Petit Palais en Avignon occupe le Palais des Archevêques, au bout de la perspective formée par la place du Palais des Papes au nord. L’élégante façade Renaissance, édifiée par le futur pape Jules II à la fin du XVème, alors cardinal Julien de la Rovère, habille un bâtiment édifié au 14ème siècle.


Le musée, ouvert depuis 1976, présente un ensemble d’oeuvres qui le classe parmi les plus importantes collections de primitifs italiens hors d’Italie. Vous y découvrirez d’exceptionnelles peintures italiennes du Moyen-âge au début de la Renaissance.

03

ROCHER DES DOMS

Le Rocher des Doms est le berceau d’Avignon, il fait face à Villeneuve-lez-Avignon où sur le Mont Andaon trône le Fort Saint André.

Un magnifique panorama sur la région environnante fait de ce lieu une promenade incontournable. Le jardin aménagé depuis 1830 sur le rocher fut une oeuvre colossale, il cache un réservoir d’eau qui alimentait laville.

04

HÔTEL DES MONNAIES

La façade baroque et ouvragée de l’Hôtel des monnaies contraste avec les austères murailles du Palais des Papes qui lui font face.

Il fut édifié en 1619 par le vice-légat.

Les aigles et les dragons sont les armes de la famille du cardinal de Borghèse.

05

PONT ST-BÉNÉZET

Le pont Saint-Bénézet ou pont d’Avignon a été rendu célèbre par la chanson populaire Sur le pont d’Avignon… L’on y danse, l’on y danse….
Le pont fut commencé en 1177. Long de 920 mètres, il comportait 22 arches et mesurait 4 mètres de large. Cet édifice imposant, que l’on appela la merveille du temps, a donc été construit en seulement 8 ans, jusqu’en 1185. Mais ce premier pont de l’époque romane est détruit jusqu’à la quatrième arche pendant le siège de 1226. Le nouveau pont s’étire sur environ 900 mètres et compte quelques 22 arches.
Au Moyen Age, le Pont St Bénezet s’intègre sur l’un des plus importants itinéraires de pèlerinage entre l’Italie et l’Espagne. Il va devenir indispensable à la cour pontificale qui s’installe en Avignon au XIVe siècle.
Très vite, les cardinaux s’installent à Villeneuve pour fuir les nuisances d’Avignon, qualifiée alors par le poète Pétrarque de “plus infecte et plus puante des villes de la terre”. Le pont était à ce moment le lien le plus direct entre les multiples résidences que se faisaient édifier les cardinaux, et le Palais des Papes situé à l’intérieur des remparts d’Avignon.
A chaque passage sur le pont, les Papes avaient pour habitude de s’arrêter devant la chapelle de Bénezet afin de prier un instant et laisser une aumone d’un florin.
Le pont est pavé en 1377 sur ordre du cardinal de Blandiac, dans le but de remédier aux fréquents problèmes de glissades à l’origine de nombreux accidents et noyades. Louis XIV est l’un des derniers à avoir franchi le Rhône avant son “effondrement” au XVIIe siècle. Malgré sa volonté d’en devenir propriétaire, il ne se résoudra pas à en financer la restauration.

06

PLACE CRILLON

Une atmosphère et ambiance chaleureuse a découvrir… en terrasse ou à l’intérieur…


Cette belle place Avignonnaise ombragée et animée est entourée de façades de pierres typiques de l’architecture provençale.

07

MUSÉE CALVET

Musée des beaux-arts et d’archéologie d’Avignon
L’hôtel de Villeneuve-Martignan, dans lequel est installée une partie du Musée Calvet, est l’un des plus prestigieux bâtiments occupé par la Fondation. Ce magnifique hôtel de style franco-italien du XVIIIe siècle, entre cour en calade et jardin, fut construit par Jean-Baptiste Franque, assisté de son fils François. S’y ajoute, attenant, le bel hôtel particulier acheté par la ville au début du XXe siècle à la famille de Montlaur.

Le musée Calvet abrite aujourd’hui les oeuvres d’art du XVIe au XXe siècle, et contient d’innombrables fonds donnés ou légués par des mécènes, amateurs d’art et collectionneurs, tels le baron de Montfaucon, Esprit Requien, Noël Biret, et dernièrement Marcel Puech. En 1983, lorsque la Ville d’Avignon décide de scinder musée et bibliothèque, elle entreprend de vastes travaux de réaménagement. La réouverture du musée en 1996 permet le déploiement des collections à travers l’occupation de l’espace monopolisé jusqu’alors par la bibliothèque. Des bâtiments modernes et un volume repensé par l’architecte Philippe Dubois permettent de mettre en valeur des collections constamment enrichies, et ce notamment grâce à la vigoureuse politique d’acquisition menée par la Fondation Calvet.

08

COLLECTION LAMBERT

Musée d’art contemporain
La Collection Lambert a ouvert ses portes en juin 2000, à l’occasion des célébrations “Avignon, capitale européenne de la culture”. C’est dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle qu’Yvon Lambert, galeriste et collectionneur, a décidé de mettre en dépôt sa collection personnelle, en vue d’une donation future. 350 œuvres des années 60 à aujourd’hui ont constitué le premier fonds qui possède désormais plus de 1 200 références. Lieu de création, d’échanges et de diffusion, la Collection Lambert propose cinq secteurs qui sont déployés dans les 2000 m2 du musée : les expositions, la conservation préventive, les activités tournées vers les jeunes publics, la librairie et ses éditions d’artistes, le restaurant situé dans la cour de l’hôtel particulier.

09

PLACE DES CORPS SAINTS

L’ancien couvent des célestins et dans l’angle à droite, son Eglise.


Ces deux édifices religieux, furent construits au 14e siècle, sur l’emplacement du Cimetière des Pauvres, là même où était enterré le Cardinal Pierre de Luxembourg, l’un des Saints Patrons d’Avignon.

10

MUSÉE ANGLADON

Le musée Angladon-Dubrujeaud abrite une collection d’oeuvres d’art d’importants artistes des 18e, 19e et 20e siècles, conservées par un couple de peintres et graveurs, Jean et Paulette Angladon-Dubrujeaud, héritiers du célèbre couturier et collectionneur parisien Jacques Doucet. La générosité des donateurs, avignonnais de naissance ou de coeur, a permis la transformation de leur ancienne demeure en musée. Avec des oeuvres de Degas, Daumier, Sisley, Van Gogh, Cézanne, Picasso, Modigliani etc…

11

PLACE DES CHÂTAIGNES

« Nous nous trouvons place des châtaignes, dont le nom rappelle le marché aux châtaignes, qui s’est tenu ici, dès le 14e siècle.
A côté se trouve la place Saint Pierre où dès 1358, on édifia sur l’emplacement d’une église datant du 7e siècle, une collégiale de style gothique flamboyant provençal.
La construction de la Basilique, qui débuta avec les bâtiments des chanoines, le cloître et le chevet, se poursuivit au 15e siècle, avec l’agrandissement de la nef, l’ajout des chapelles latérales et du clocher. Ses portes, sculptées en bois massif, furent installées au 16e siècle. »

CIRCUIT OPEN TOUR

Le circuit Hop-on-Hop-off réalisé par nos deux bus cabriolets à étage comporte plusieurs arrêts, vous permettant de visiter à loisir, la Cité des Papes et ses remparts, la ville médiévale de Villeneuve-les-Avignon, ou de découvrir le merveilleux point de vue sur l’Ile de la Barthelasse.
Ce circuit en Open Tour vient en complément des 11 points remarquables par lesquels passe le Petit Train.

12

PORTE DE LA LIGNE

Cet ancien grenier à sel est un très bel édifice, datant de 1758. Toutefois, le premier bâtiment de stockage du sel, fut construit en
1363. Restauré en 1989, par Jean-Michel Wilmotte, il fait office, de nos jours, de salle de spectacles.

13

UNIVERSITÉ STE MARTHE

Depuis 1994, l’Université occupe en partie les anciens bâtiments de l’Hôpital Sainte-Marthe, fondé en 1354, grâce au don de dix mille florins d’or, offerts par le chevalier Bernard Rascas, maréchal de justice de son état.

Une porte, percée à l’époque moderne permet de rejoindre les jardins de l’Université, et d’admirer, l’élégante façade de l’Hôpital Sainte-Marthe, réalisée entre le 17e et le 18e siècle.

Fondée le 2 juillet 1303 par le Pape Boniface VIII, l’université d’Avignon est l’une des plus vieilles d’Europe.

14

TOUR PHILIPPE LE BEL

Construite sur le rocher…. la Tour Philippe le Bel… du nom du roi capétien qui la fit édifier au 13e siècle dans l’unique but de contrôler l’accès au pont d’Avignon.


Elle représente un parfait exemple de l’architecture militaire médievale, symbolisant la puissance royale face à la domination pontificale.

15

FORT SAINT-ANDRÉ

La construction de ce fort débutat à la fin du 12ème siècle.


Ce dernier défendait au 14e siècle l’abbaye bénédictine du même nom.

Ses jardins remarquables, sont classés parmi les plus beaux de France.

16

ABBAYE SAINT-ANDRÉ

L’abbaye de Saint-André invite également à la découverte !


Depuis ses salles voûtées, somptueusement décorées au 17e siècle, jusqu’à ses extérieurs…

Car les jardins de l’Abbaye, ayant reçu le label : Jardins Remarquables, valent vraiment le détour ! Vestiges romans et ornementations de style Toscan Renaissance, affichent leur splendeur d’antan, au milieu des massifs de roses, et des plantes méditerranéennes.

17

CHARTREUSE

Chartreuse du Val de Bénédiction, ancienne résidence cardinalice, construite sous l’impulsion du Pape Innocent VI, dès 1353.

18

MUSÉE PIERRE DE LUXEMBOURG

Installé dans un hôtel particulier du 14e siècle, où se succédèrent, de nombreux cardinaux.

19

ÎLE DE LA BARTHELASSE

C’est au coeur de ce poumon vert de 700 hectares, sur la rive droite du Rhône, que nous observerons notre prochain arrêt.

Une escale de 10 à 15 minutes, au cours de laquelle vous pourrez vous détendre et profiter du panorama époustouflant sur la cité des Papes, située juste en face !


A moins, que vous ne préfériez continuer la balade à vélo, ou rejoindre le centre historique, en empruntant la navette fluviale gratuite.

Inscrivez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à notre lettre d'information pour recevoir nos dernières actualités.

Vous avez été inscrit avec succès !